Sauvons Réquiz d’Or

1932275_1416258345297765_165302048_n

Vous êtes chaleureusement conviés à notre marche festive du vendredi 21 mars pour nous soutenir, nous habitants du 2 rue de Valenciennes.

Nous sommes menacés d’expulsion car la Ville de Paris fait marche arrière.
Nous sommes une soixantaine de personnes, dont 27 familles, mal logés, sans logis, galériens du logement, en attente d’un logement social et souvent prioritaires DALO. Nous occupons cet immeuble propriété d’un important promoteur espagnol, depuis fin décembre 2012, pour nous loger, du fait de la crise du logement et de l’inaction des pouvoirs publics dans ce domaine.

Nous sommes menacés d’expulsion dans les prochaines semaines.
La Ville de paris, qui s’était engagée au rachat de l’immeuble pour y réaliser des logements sociaux a décidé de faire appel de la décision du juge de l’expropriation, qui fixait la valeur de l’immeuble. Cette procédure est longue. Elle dure au minimum un an. La Ville a pourtant souvent acquis ces derniers temps des bâtiments anciens à un prix plus élevé, sans contester le prix fixé par le juge de l’expropriation. Il est d’ailleurs improbable que la Cour d’Appel modifie substantiellement le prix du bâtiment, sauf si les occupants en sont expulsés…

Nous sommes donc exposé à une expulsion, puisque les délais légaux expireront bientôt. D’autre part, la procédure engagée par le propriétaire contre le DAL et deux membres de Jeudi noir menace les associations qui nous soutiennent…

Depuis, nous avons pris contact avec la Ville et la Mairie du 10e, et plusieurs rendez-vous ont été mis sur pied. Ils n’ont pas abouti. Pas de diagnostic social, ni de plan de relogement, la situation est au point mort. Face à cette inertie, nous avons décidé de faire un rassemblement devant la mairie du 10ème à 17h, qui se poursuivra par une marche jusqu’à notre l’immeuble du 2 rue de valenciennes.
Nous demandons que cet immeuble soit racheté par la ville de Paris, comme elle s’y est engagée, pour y réaliser des logements sociaux, rares dans ce quartier, et pour mettre en place un programme de relogement, comme elle l’a fait déjà à de nombreuses  reprises depuis 20 ans, notamment 24 rue de la Banque.

Pour que 16 familles, dont 23 enfants et 12 galériens du logement, dont la majorité sont prioritaires DALO, ne soient pas expulsés sans relogement avant le rachat éventuel par la municipalité, nous avons besoin de votre soutien.

Votre présence et vos sourires pour nous accompagner dans notre marche de la mairie jusqu’à chez nous permettra de nous faire mieux entendre et d’insister sur les promesses gouvernementales et municipales non tenues.

Diverses animations sont prévues et à l’arrivée, vous êtes tous conviés à un pot à l’intérieur de nos murs.

RdV à 17h devant la mairie du 10ème.
17h : Marche vers le squat du 2 rue de valenciennes
17h30 : conférence de presse
18-21h : Pot, visite du squat et rencontre des habitants

On vous attend nombreux ! Le collectif REQUIZDOR
Avec le soutien de : l’association Droit au Logement et du collectif Jeudi Noir.
Contact presse : Laura (Jeudi Noir) : 06.51.33.16.63
AdresseTypePrix de préemptionPrix/m2Coût des travaux*Coût/m2SourcesTotal/m2
2, rue de Valenciennes, 10eBureaux6 650 000 €4 808 €/m2
3, avenue du Coq, 9eBureaux12 225 000 €7 272 €/m24 198 883 €2 498 €/m2Préemption
Travaux
9 770 €/m2
33, rue Bergère, 9eBureaux5 600 000 €5 157 €/m23 444 161 €3 171 €/m2Préemption
Travaux
8 328 €/m2
197, rue du faubourg saint-Martin, 10eLogements7 349 500 €5 576 €/m24 020 496 €3 050 €/m2Préemption
Travaux
8 626 €/m2
17, rue Pierre Dupont, 10eLogements5 050 000 €5 282 €/m22 043 821 €2 138 €/m2Préemption
Travaux
7 420 €/m2
202, rue de la Convention, 15eLogements8 793 870 €6 843 €/m2478 253 €372 €/m2Préemption
Travaux
7 215 €/m2
8, rue Rosa Bonheur, 15eLogements5 058 000 €5 439 €/m21 628 491 €1 751 €/m2Préemption
Travaux
7 190 €/m2
8, rue Godefroy Cavaignac, 11eLogements1 550 000 €5 382 €/m2Préemption

* Coût des travaux hors charge foncière

1 commentaire sur “Sauvons Réquiz d’Or

Les commentaires sont fermés.